ALE

Pour qui ?

Le candidat doit remplir l’une des conditions reprises ci-dessous :

  • Soit bénéficier du revenu d’intégration sociale (RIS), ou d’une aide alimentaire et être inscrit comme demandeur d’emploi inoccupé.
  • Soit bénéficier de 24 mois de chômage dans les 36 mois pour les moins de 45 ans ;
  • Soit bénéficier de 6 mois de chômage dans les 9 derniers mois pour les plus de 45ans.

Comment s’inscrire ?

Le candidat passe à l’agence afin d’ouvrir son dossier, il émet, ensuite ses préférences en matière de travail ALE.

il doit être muni:

  • de sa carte d’identité ;
  • de son Curriculum Vitae ;
  • de son numéro d’inscription FOREM, Job Pass (facultatif)

Il peut également s’informer auprès des préposés pour recevoir les informations concernant les différents plans d’aides à l’embauche auxquels il peut prétendre.

Prise de contact ?

Dès qu’une offre correspond aux préférences du travailleur, il est contacté par l’ agence pour lui communiquer les coordonnées de l’utilisateur.

Dès qu’un accord est établi, le travailleur signe un contrat de travail ALE et reçoit une feuille de prestations.

Une fois cette étape franchie, le travailleur ALE peut, alors, commencer à travailler.

Que perçoit le travailleur ?

Pour chaque heure prestée, le travailleur perçoit 4,10 €. Sachant qu’il est limité à 45 heures de travail en ALE par mois, il pourra donc bénéficier d’un montant maximum de 184,50 €.

Depuis le 1 er avril 2010, la limite des 45 heures peut être dépassée dans certains secteurs d’activités notamment dans les secteurs du jardinage, l’accompagnement de personnes âgées, malades ainsi que dans les écoles où les prestations peuvent atteindre un maximum de 70 heures. Le travailleur pourra ainsi bénéficier d’un montant maximum de 287 €. (Cette nouvelle législation peut prendre fin sur décision ministérielle).

Des dérogations peuvent être accordées dans le cadre des travaux d’horticulture ou d’agriculture.

Ces rémunérations ALE sont exemptes d’impôts et le prestataire conserve l’intégralité de ses allocations de chômage, ainsi que les avantages sociaux liés à son statut de chômeur ou de bénéficiaire du RIS (ex-minimex).

Moyen de paiement ?

Chaque heure de travail est payée au moyen d’un chèque ALE.

À la fin du mois, le travailleur ALE remet sa feuille (pour en faire une copie) à l’un des préposés et reçoit celle du mois suivant.

Après son passage, il dépose sa feuille de prestations et ses chèques à son organisme de paiement (CAPAC, Syndicats, CPAS) qui lui versera l’équivalent de 4.10 € par heure prestée sur son compte.

Assurances ?

Le prestataire est couvert pour les accidents de travail.

Si un accident survient sur le chemin du travail ou au domicile de l’utilisateur, le prestataire avertit l’ALE dans les plus brefs délais (48 heures).

Il bénéficie également de l’assurance responsabilité civile qui prend en charge les dégâts qu’il pourrait occasionner chez l’utilisateur dans le cadre de son travail.

Pour quelles activités ?

Toutes les activités non rencontrées par le circuit régulier du travail :

    • Jardinage chez un particulier (pelouses, rosiers, potagers…)
    • Formalités administratives chez un particulier (compta, secrétariat…)
    • Bricolage chez un particulier (peinture, entretien…)
    • Accompagnement de personnes (garde d’enfants, de personnes handicapées et personnes âgées à domicile)
    • Autorités locales : aide après inondations, tempêtes, etc.
    • Agriculteur ou horticulteur : aide saisonnière chez un agriculteur ou un horticulteur
    • Établissements d’enseignement, associations non-commerciales, ASBL : aide logistique, administrative…

    Avantages ?

    Si le prestataire effectue une prestation régulière et qu’il atteint 180 heures (sur une période de 6 mois), il peut bénéficier d’une protection contre la suspension de son allocation.

    Les prestataires peuvent également bénéficier du remboursement des frais de déplacement (s’il y a plus de 8 kms aller/retour) et de la prise en charge des frais de garderie occasionnés par le travail en ALE.

    Autres avantages à l’ALE de Tournai:

    Le travailleur reçoit régulièrement les offres de formation communiquées par les partenaires associatifs de l’ALE et peut consulter les offres du FOREM, affichées et renouvelées régulièrement.

    Le prestataire de l’ALE de Tournai est également invité à participer à des formations organisées au sein de l’ALE